Aménager son intérieur pour se sentir bien chez soi en période de confinement [interview]

Plus que jamais en ce moment, il est important de prendre soin de son intérieur. Et si on prenait le temps de réaménager son intérieur pour les semaines à venir ? Noémie, décoratrice et architecte d’intérieur vous donne ses précieux conseils pour vous sentir bien chez vous en cette période particulière.  

Pour commencer, quel serait votre principal conseil pour se sentir “bien chez soi” en période de confinement ? 

S’aménager et se délimiter un endroit « confort » dans son intérieur. Un endroit qui ne soit que du bonheur : on n’y ramène pas de stress extérieur, pas de boulot en attente, pas d’ordinateur dans le champ de vision ou de pile de linge à vue, un endroit qui ne soit que le lieu de moments doux et réconfortants. Ça peut être son canapé, son lit, un coin lecture avec un fauteuil et un plaid…  

Comment vous êtes-vous lancés dans ce métier ? 

J’ai toujours été passionnée par la décoration, les métiers créatifs, mais ce n’est qu’après quelques années de travail dans le marketing que j’ai eu le déclic : pourquoi ne pas faire de ma passion, mon métier ? J’ai donc entamé une reconversion, je me suis formée et j’ai adapté mon métier à ce que je voulais et aimais réellement faire. 

@noemiemeijer

Quelle est la première étape à réaliser dans l’aménagement de son intérieur ? 

Ça dépend des projets, mais en règle générale j’aime commencer par déterminer avec mes clients leurs priorités. De quoi ont-ils réellement besoin ? Envie ? Quelles sont les contraintes, les impératifs, les rêves inavoués ? Comment vivent-ils dans cet espace ? Notre aménagement doit s’adapter à notre rythme de vie, c’est donc important de bien le cerner ! Penser aux horaires, à la circulation, aux activités… 

Comment ne pas s’éparpiller quand on aménage son chez-soi, surtout en période de confinement ?

On peut procéder pièce par pièce. Quand tout est en chantier, on peut se sentir un peu perdu. Du coup si on parvient à « terminer » une pièce avant d’entamer la deuxième, c’est rassurant, et on a réellement l’impression d’avancer. Surtout en confinement où l’on est dans ces espaces H24, si tout est en bazar ou en chantier, ça peut vite devenir invivable !

Déterminer aussi une ligne du temps : ce qu’on peut faire maintenant sans grand investissement, ce qu’il est important de terminer rapidement (un coin bureau par exemple 😉 ), ce qui peut attendre quelques semaines, ce qui doit être reporté pour x raison. 

Y’a-t-il des matières et des couleurs à favoriser pour un intérieur chaleureux ? 

Surtout à l’approche de l’hiver, j’aime m’entourer de matières textiles : on ressort les plaids, les coussins, les tapis moelleux, sans oublier les rideaux. On peut varier les textures pour un effet extra cosy : laine bouclée, velours, lin lavé, gaze de coton, tricot,… 

Côté couleurs, les couleurs chaudes sont à privilégier : ocre, terre cuite, terre de sienne, vieux rose, rose brûlé, terracotta, miel ambré,… tant de teintes aux jolis noms qui viendront réchauffer les matières sur lesquelles ont les applique. Sans oublier le blanc chaud ! Un blanc avec une toute petite pointe de jaune, pour réchauffer subtilement.

Quelles sont les erreurs à ne pas faire dans l’aménagement de son intérieur pendant le confinement ?

Je pense que le plus essentiel dans ces moments-ci est de parvenir à distinguer la vie pro de la vie perso. En tant qu’indépendante, j’ai installé mes bureaux chez moi depuis maintenant quelques années, et comme beaucoup j’ai commencé par travailler dans ma salle à manger. Mais j’ai vite compris qu’on a beau adorer son métier, il était important de pouvoir couper en fin de journée. De ne pas avoir son ordinateur et ses dossiers sous le nez quand on prend un peu de temps libre en famille.

Tant que possible, essayer de s’installer un coin bureau en dehors du séjour. Ce peut être dans un couloir, sur un palier, dans l’entrée, un coin d’une chambre… 

Chez izidore nous mettons en valeur de beaux intérieurs avec de vrais meubles. Que conseilleriez-vous pour trouver de l’inspiration avant d’aménager son intérieur en période de confinement ? 

S’inspirer et adapter ! Rien ne sert de recopier une déco qu’on aurait vu passer sur Instagram, il faut que ça puisse nous correspondre à nous avant tout. Alors on note ce qui nous plaît, pourquoi ça nous plaît, et on l’adapte à notre intérieur, à notre mode de vie, à nos goûts, à nos couleurs. 

Et ne pas hésiter à bricoler ! Je m’inspire beaucoup sur Pinterest, mes clients aussi, mais parfois ils ne parviennent pas à adapter ce qu’ils ont vu à leur propre intérieur : dans ce cas, penser au DIY ! Transformer un meuble pour lui donner une autre fonction, se confectionner ses propres portes de placard, repeindre un meuble, bricoler un claustra avec quelques tasseaux de bois pour isoler un coin bureau, installer un rideau pour servir de séparation,…

Pour finir, quel est pour vous LE meuble cocooning par excellence et comment bien le choisir ? 

Le fauteuil, forcément ! Un fauteuil une place mais suffisamment large pour pouvoir s’y blottir à deux, un dossier ni trop haut (pour ne pas bloquer la vue) ni trop bas (pour un maximum de confort), des accoudoirs rembourrés pour pouvoir se retourner dans tous les sens quand on est captivés par son bouquin, et plutôt larges pour y déposer une tasse de thé, un tissu doux et lumineux mais facile d’entretien (le mieux : un tissu chiné, pour rendre les éventuelles tâches plus discrètes !), une pointe de bois dans les pieds par exemple pour un côté authentique et chaleureux,… Je m’y vois déjà ! 

Contact : Noémie Meijer

Site web : www.pierrepapierciseaux.be

Instagram : @noemiemeijer