Intérieur cocooning : sublimez votre quotidien

Plus que jamais aujourd’hui, notre quotidien est chamboulé. Mais ne faudrait-il pas en tirer le positif et optimiser le temps que nous avons devant nous ? Ça tombe bien, le 20 mars c’est la journée mondiale du bonheur (on a failli la louper celle-là!) et on a décidé de vous partager deux méthodes pour repenser son intérieur, ses activités et se “coconfiner” comme il faut. 

On le sait, la chambre est LA pièce cocooning, mais qu’en est-il du reste de votre maison ?

Un intérieur cocooning : le hygge

Le hygge, prononcé “hou-ga”, nous vient du Danemark et décrit un état d’esprit positif, rendu possible par un intérieur chaleureux et agréable, tout en mettant le bien être au premier plan.

Quels sont les principes du cocooning danois ? 

Allumer des bougies, s’enrouler dans un plaid au bord de la cheminée, lire un bon livre, prendre le thé avec ses proches, prendre soin de soi-même … Vous l’aurez compris, le hygge représente toutes les bonnes choses de la vie qui ne s’achètent pas et qui illuminent le quotidien. Au-delà d’activités réconfortantes, cette philosophie danoise nous apprend à nous déconnecter à 100% et à profiter de chaque instant afin de revenir à l’authenticité du moment présent. 

Rendre son intérieur hygge : 

Et qu’en est-il de notre intérieur ? Dans chaque maison danoise, un espace, même petit, est dédié au hygge. On vous donne nos astuces pour créer le vôtre : 

  • On délimite un espace de bien être : Un rebord de fenêtre avec des coussins douillets pour capter les rayons du soleil, un fauteuil au bord de la cheminée, un pouf recouvert de son plus beau plaid …
  • On mise tout sur des couleurs naturelles et  des meubles chaleureux : La décoration “hygge” s’adapte à tous les styles car elle reste neutre et conviviale. Pour l’agrémenter, on parcourt des brocantes en ligne.
  • On sort ses plus belles bougies pour créer une ambiance réconfortante : Les bougies, c’est l’accessoire indispensable pour une ambiance hygge
  • On prévoit une petite table ou un plateau pour les moments de pause : Une boisson chaude en hiver, un thé glacé en été, le tout, accompagné d’une gourmandise. 

Alors, on enfile ses chaussettes les plus douces, son pyjama douillet, on allume les bougies et on passe en mode Hygge pour se coconfiner.

Pour en savoir plus, on vous invite à lire : Le Livre du Hygge – Meik Wiking (2016) Ed. First

salon hygge

Le wabi-sabi, un autre concept de cocooning ? 

Le wabi-sabi est un mode de vie japonais, qui permet de changer son regard sur les choses dites “imparfaites” ou “qui ne rentre pas dans les cases”. Il nous apprend à apprécier notre intérieur tel qu’il est et à s’y sentir bien.

Le wabi-sabi, le cocooning à la japonaise ?

De la même manière que “Le Feng Shui”, qui permet l’harmonie entre l’homme et son environnement, adopter la philosophie du wabi-sabi au quotidien, c’est apprendre à trouver de la beauté en toutes choses, même celles qui sont imparfaites : Les meubles, les objets, ou tout ce qui arrive au quotidien. On apprend donc à faire de notre environnement un havre réconfortant et qui nous apporte du bonheur.

Les astuces pour un intérieur wabi-sabi :

Pour pratiquer le wabi-sabi, propre à vous de déterminer les activités que vous souhaitez mettre en place. Pour vous aiguiller,  voici une sélection d’exercices à réaliser pour intégrer ce mode de vie :

  • Se contenter de ce qu’on a, trier, ranger : cela n’a jamais été aussi vrai, nous devons nous contenter de ce que nous avons chez nous et ne pas céder à la surconsommation. Il est important de faire l’inventaire de ce que nous possédons, ce dont nous n’avons plus besoin et ce qu’il nous manque. Pour s’aider, nous pouvons suivre la méthode marie kondo
  • L’authenticité de l’imperfection : on veut jeter un meuble dont la peinture est écaillée ? une assiette fissurée ? non ! On apprend à apprécier l’imperfection qui décrit une certaine authenticité .. Et si on veut vraiment s’en séparer, on peut vendre les meubles ou les donner.
  • On fait de la récupération pour meubler son logement : on préféra acheter des meubles d’occasion plutôt que du neuf. 

On adopte ce nouveau mode de vie, on prend le temps de trier nos affaires et on relativise face à notre environnement qui change.

Pour en savoir plus, on vous invite à lire : Le livre du Wabi-Sabi, l’art de la perfection imparfaite – Julie Pointer Adams (2018) Ed. First

salon wabi sabi

Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *